En raison du confinement lié à la pandémie de COVID-19, la concertation préalable, initialement prévue entre le 16 octobre et le 22 novembre 2020 est prolongée jusqu’au 29 janvier 2021. Les nouvelles dates des temps de concertation sont communiquées dans la rubrique « Concertation préalable ».

Concertation
préalable
PAPI Madon

Pourquoi un PAPI ?

Il n’est pas exagéré de dire que les crues récurrentes du Madon provoquent des atteintes importantes aux personnes, aux biens et aux intérêts publics et privés. L’année 2006 a encore rappelé la réalité du risque inondation sur ce bassin. Le bassin versant du Madon possède d’ailleurs sur son périmètre un Territoire à Risque important d’Inondation (TRI) : le TRI de Pont-Saint-Vincent (Arrêté SGAR n°214-56 du 5 mars 2014). L’EPTB Meurthe-Madon s’engage dans une démarche PAPI afin de définir une politique globale, pensée à l’échelle du bassin de risque.

L’Établissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Meurthe-Madon est un établissement créé en 2011 par les conseils généraux de Meurthe-et-Moselle et des Vosges. Son rôle est de définir, structurer et animer une stratégie globale de prévention des inondations sur son territoire. Son périmètre d’action couvre le bassin versant de la Meurthe (293 communes, 505 000 habitants) et le bassin versant du Madon (167 communes, 65 000 habitants), ceci jusqu’à la confluence avec la Moselle. 

Les Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) visent à réduire les conséquences des inondations sur les territoires (santé humaine, biens, activités économiques, environnement). Outil de contractualisation entre l’État et les collectivités, le PAPI permet la mise en œuvre d’une politique globale de gestion des inondations, pensée à l’échelle du bassin de risque. 

Le Madon en crue à la confluence avec la Moselle (Pont-Saint-Vincent) ©4vents/CD54
Le Madon en crue à la confluence avec la Moselle (Pont-Saint-Vincent) ©4vents/CD54

L’EPTB Meurthe-Madon s’est engagé dès 2011 dans une démarche d’élaboration d’un projet global de lutte contre les inondations et de restauration des milieux aquatiques sur le bassin du Madon, qui s’est traduite par la labellisation d’un premier Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) en 2018. Cette contractualisation PAPI permet à l’EPTB depuis avril 2019 de mener l’ensemble des actions prévues au programme et de bénéficier de fonds européens (FEDER), d’un soutien de l’État (fonds Barnier), d’aides de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et de la Région Grand-Est.

Les premières études, notamment l’étude globale réalisée en 2014-2016 (diagnostic physique du Madon, modélisation hydraulique) ont mis en évidence une forme de bassin versant propice à l’occurrence de crues relativement rapides et concentrées et des enjeux inondables répartis dans toute la vallée. Les crues courantes (une chance sur 5 d’arrivé chaque année) engendrent d’ores et déjà des dommages : habitations, entreprises (commerces, industries), établissements recevant du public (écoles, mairies). 

La modélisation menée a montré que le risque inondation ne peut être traité de façon optimale et durable sur ce bassin versant qu’en redonnant au cours d’eau ses fonctionnalités naturelles. 

Le PAPI Madon devra allier des actions de prévention des inondations et des actions pour la reconquête du milieu naturel.

Dans cette perspective, un programme d’actions a été validé par l’EPTB et le Comité de Pilotage de la démarche PAPI en 2016. Il fixe les grandes orientations de la stratégie de gestion et de prévention des inondations, identifie les types d’aménagements (zone d’expansion des crues, reméandrage du Madon, arasement de seuils en rivière, protections locales, etc.) à mettre en œuvre et leur localisation.

Crue de 2006 : Le Madon à Mirecourt ©Mairie de Mirecourt

La stratégie de l’EPTB est déclinée, au travers de la démarche PAPI, autour de 8 axes d’intervention :

Axe 1 : Amélioration de la connaissance et de la conscience du risque

Axe 2 : Surveillance, prévision des crues et des inondations

Axe 3 : Alerte et gestion de crise

Axe 4 : Prise en compte du risque inondation dans l’urbanisme

Axe 5 : Actions de réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens

Axe 6 : Ralentissements des écoulements

Axe 7 : Gestion des ouvrages de protection hydraulique

Axe 8 : Reconquête de l’état hydromorphologique des cours d’eau

Les aménagements envisagés

A ce stade de définition du projet, le PAPI Madon se divise en 6 opérations liées à différentes actions de la démarche PAPI. Chacune de ces opérations fera l’objet d’un atelier de travail organisé dans le cadre de la concertation préalable.

La concertation préalable

Objectifs de la concertation

Organisée du 16 octobre au 29 janvier 2021, cette concertation doit permettre : 

  • D’informer sur le projet (objectif, caractéristiques, avancée des études, etc.)
  • D’organiser le partage d’informations et l’écoute des avis exprimés
  • De débattre des conditions de réalisation du projet
  • De recueillir des propositions d’adaptation du projet
  • De faire connaître les décisions prises sur le projet

 

Périmètre de la concertation

Le périmètre de la concertation s’étend au bassin versant du Madon.

Outils d’information du public

  • L’annonce de la concertation : avis en ligne, dans la presse locale et en mairies des 167 communes du bassin versant du Madon
  • Le dossier de concertation
  • Le site internet dédié à la concertation

 

Temps de concertation

  • 6 ateliers locaux dédiés aux opérations d’aménagement envisagées dans le cadre du projet :
    • Atelier n°1 relatif à l’opération de Pierreville – déjà réalisé
    • Atelier n°2 relatif à l’opération de reméandrage du Madon entre Lerrain et Escles – déjà réalisé
    • Atelier n°3 relatif à l’opération de création d’un chenal de crue et d’une digue à Mirecourt : le 16 janvier 2021 à 10h00 à l’Espace Flambeau, avenue Duchêne à Mirecourt
    • Atelier n°4 relatif à l’opération de réalisation d’une zone de ralentissement dynamique de crue sur le secteur d’Hymont, Maroncourt, Valleroy-aux-Saules et Velotte-et-Tatignécourt : le 14 janvier 2021 à 15h00 à la salle des fêtes, rue de la Grande Rangée à Hymont
    • Atelier n°5 relatif à l’opération d’aménagement des seuils situés dans le Madon entre les communes de Ceintrey et de Voinémont : le 23 janvier 2021 à 10h00 à la salle polyvalente, 3 Rue de l’Abbé Collet à Voinémont
    • Atelier n°6 relatif à l’opération de réalisation d’annexes hydrauliques sur la commune de Vaudeville en amont d’Haroué : le 20 janvier 2021 à 14h30 à la salle polyvalente, Place du Colonel Caye à Haroué
  • 1 réunion de travail du Panel citoyen mis en place dans le cadre de la concertation,
    • Le 23 janvier 2021 à 14h00, pour présenter le projet, les conclusions des ateliers locaux et formaliser un avis
  • 1 temps public de présentation et d’échange, associant les acteurs du territoire et le grand public. 
    • Le 29 janvier 2021 à 14h00 à l’Espace Flambeau, avenue Duchêne à Mirecourt

Modalités de participation

  • Via un formulaire de contribution sur le site internet de la concertation
  • Dans des registres papier mis à disposition du public dans les mairies des communes directement concernées par les projets d’aménagement (liste ci-dessus)
  • Lors des temps de concertation (ateliers, forum)

Les documents à télécharger

Dossier de concertation

Comptes rendus des temps de concertation

Compte rendu

Atelier de Pierreville (opération 7.10)

Contribuez

Nous vous invitons à remplir le formulaire ci-après. Votre contribution sera visible par tous les internautes visiteurs du site, après modération (consultez la charte de modération). 

Contribution
Charte de modération *

FAQ

Questions

bonjour, il est prévu une réunion à Voinémont le 12 novembre. est-ce que je peux y assister merci de votre réponse cordialement

Bonjour,
Nous vous remercions pour votre question.
Les ateliers locaux organisés dans le cadre de la concertation préalable sont ouverts à tous.
Celui de Voinémont sera consacré à l’opération n°6 du PAPI Madon (arasement des seuils de Ceintrey-Voinémont).
Cependant, en raison du confinement lié à la pandémie de COVID-19, les temps d’échanges initialement prévus en présentiel sont suspendus. Les nouvelles dates seront communiquées dès que possible.
Cordialement,
EPTB Meurthe-Madon

Agriculteur à Pont Saint Vincent, j'ai des pâtures de plus en plus grignotées par le Madon. Il y a t'il quelque chose de prévu pour y remédier. Merci pour votre réponse.

Le projet du PAPI Madon ne prévoit pas de travaux sur le secteur de Pont-Saint-Vincent et il n’aura pas d’impact sur les phénomènes d’érosion de berges que vous évoquez. Nous vous invitons à prendre contact avec la Communauté de Communes Moselle et Madon qui exerce la compétence « gestion des eaux et des milieux aquatiques » sur ce secteur.

bonjour que comptez vous faire pour Xirocourt afin d'éviter des inondations dans les maisons situées proche du Madon ?

La commune de Xirocourt fait effectivement partie des communes régulièrement impactées par les inondations. Le programme d’actions sur le Madon concerne l’ensemble du bassin versant du Madon, y compris la commune de Xirocourt.

 

Ce programme d’actions se décompose en 2 PAPI (Programmes d’Actions de Prévention des Inondations) dont le premier est en cours et fait l’objet de la concertation actuelle. Ce 1er PAPI intègre une opération clef : la réalisation d’une zone de ralentissement dynamique des crues (ZRDC) en amont de Mirecourt, sur le secteur des communes de Maroncourt, Valleroy aux Saules, Hymont et Velotte-et-Tatignécourt. Cette ZRDC va permettre un abaissement de la ligne d’eau en période de crues d’une vingtaine de centimètres environ à hauteur de Xirocourt (pour une crue centennale).

 

Cet aménagement ne permettra toutefois pas de préserver les habitations pour les plus fortes crues. C’est pourquoi nous allons mener prochainement (2022 a priori) une étude sur le ruisseau de Forêt (ou appelé également ruisseau de Cornapré) afin de proposer des aménagements qui permettent à la fois de se protéger du Madon mais permettant aussi l’évacuation des eaux de ce ruisseau. Les travaux correspondants seront intégrés au 2ème PAPI.

 

Enfin, afin de parfaire la protection et ainsi améliorer la protection des personnes et des biens, l’EPTB propose pour les habitations situées en zone inondable un diagnostic de vulnérabilité. Ce diagnostic est entièrement gratuit et préconise un certain nombre d’aménagements au sein de l’habitation qui permettent de limiter les dégâts en cas de crue. Les éventuels travaux correspondants peuvent-être financés à hauteur de 80% jusqu’en 2024. Pour bénéficier de ce diagnostic, il suffit de nous joindre soit par mail (contact@eptb-meurthemadon.fr) , soit par téléphone au 03-83-94-55-01.

Bonjour. Pourquoi n'avoir pas prévu de dévier le ruisseau venant de Villers? Il se jette dans le madon en amont du pont de la déviation, provoquant l'arasement du pied du pont. Auparavant il se jetait en amont, la déviation a supprimé son lit initial. Une simple buse de 3m de diamètre sous cette déviation, à l'emplacement de son lit initial, limiterait ses dégâts en évitant également l'effet de remous, ralentissement du passage et l'afflux supplémentaire d'eau, cette déviation fait office de barrage désormais avec un pont sous dimensionné.

Réponse en attente.

Bonjour. Ma remarque concerne le projet Papi Madon, plus particulièrement l'opération 4 (sur la commune de Mirecourt) page 21 du fascicule mis en ligne.Pourquoi n'est il pas envisagé d'implanter le projet sur la partie aval de la RD 166, entre la RD 166, et la station d'épuration, ce qui pourrait avoir comme avantage d'agrandir l'aire d'épandage de l'eau en cas de crue et d'éviter un épandage de l'eau près des habitations situées rue du breuil. Je crois que la surface est bien plus importante et permettrait au moins de doubler le volume d'eau retenu.La solution a t elle été étudiée ? Si oui quelles sont les motifs qui ont conduit à rejeter cette hypothèse ? Patrice F, 247 rue de Mazirot, 88500 Mirecourt

Réponse en attente.